Vœux du Maire

Mesdames, Messieurs,

Tout d’abord, qu’il me soit permis de remercier le personnel communal qui travaille avec abnégation et professionnalisme dans un esprit toujours constructif et dont les efforts ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur.

Je profite de l’occasion pour avoir une pensée pour Philippe THOREAU qui est absent pour maladie depuis plusieurs mois et qui est remplacé par Joël REIGNIER qui forme avec Bruno LASSALE un tandem efficace.

Je souhaite également remercier l’équipe enseignante, les représentants des entreprises et des associations locales, pour apporter leur contribution au dynamisme de notre commune.

Sans plus attendre, au nom de l’équipe Municipale, je vous souhaite à toutes et à tous, ainsi qu’à vos proches une bonne année 2017, qu’elle vous apporte le bonheur, la prospérité et surtout, le bien le plus précieux qu’est la santé.

Parmi les faits les plus marquants de 2016, comment ne pas mettre en avant les différents attentats qui ont endeuillé notre pays. Souhaitons pour 2017 que la sagesse du cœur dépasse la bêtise de certains cerveaux troublés.

Pour notre Commune et sur le plan des investissements, c’est la construction de notre salle omnisports qui aura été sans nul doute l’événement le plus important de l’année passée.

Je rappelle que cet équipement qui faisait partie des engagements de notre équipe municipale est réalisé sans faire appel à l’augmentation de l’impôt.

Il permettra à nos écoliers ainsi qu’aux clubs sportifs actuels et à venir de pratiquer le sport dans de bonnes conditions.

Je profite de cette occasion pour officialiser la création de l’association de badminton « le volant Claibertin » qui évoluera dorénavant dans cette salle.

J’ai bien entendu, certaines réactions qui mettent en avant que cet équipement n’était peut-être pas indispensable, que l’on a su s’en passer jusqu’à présent…

Je le comprends mais je tiens à dire que notre devoir d élu nous oblige à avancer et à développer notre commune, offrir des équipements de qualité participe à ce devoir et nous l’assumons pleinement.

Ce n’est pas facile de contenter tout le monde et comme l’a dit Mr Herbert Bayard Swope éditeur et journaliste  américain, « Je ne peux pas vous donner une formule magique qui vous assure le succès, mais je peux vous donner une formule qui vous assure l’échec : essayez de faire plaisir à tout le monde à la fois. »

Signalons également les travaux, toujours en cours à l’école, qui consistent au remplacement de baies vitrées et d’isolation thermique par l’extérieur. Travaux réalisés sous l’égide de la CDC Charente Boëme Charraud et cofinancés par l’État, la Fondation LISEA Carbonne (LGV) et la Commune dans le cadre du prélèvement sur les attributions de compensations à raison de 28000 Euros annuellement.

Parlons maintenant de 2017 et tout d’abord de notre entrée dans l’Agglomération du Grand Angoulême. Sans être rabat-joie, je déplore notre manque de représentativité au sein de cette instance, en effet, de 3 délégués communautaires dans l’ancienne CDC, nous passons à 1 représentant titulaire. La question mérite d’être posée, dans ces conditions serons nous  entendu ?

Pour les habitants et la Commune, les principaux changements immédiats de cette fusion sont:

  • Le transfert de la compétence assainissement collectif à l’Agglomération: Dorénavant la gestion globale du service assainissement (collectif et individuel) sera exercée par Grand Angoulême. Ceci implique que la totalité des charges et produits (compris les emprunts en cours et les actifs) soient transférés à l’Agglomération.
  • Le transfert de la compétence déchets exercée jusqu’alors par la CDC Charente Boëme Charraud à l’Agglomération. Dans l’immédiat, ceci se traduit sans changement notable sur le fonctionnement, ce sont les mêmes agents qui sont en charge du ramassage et il n’y a pas de changement des jours de collecte, néanmoins, une étude est en cours pour appréhender la possibilité de passer à un ramassage hebdomadaire des sacs jaunes.
  • La récupération par la Commune de la compétence voirie: La Commune redevient la gestionnaire directe de l’entretien de la voirie Communale.

S’agissant des travaux à prévoir en 2017, ils ne manquent pas.

En effet, que ce soit en termes d’entretien des bâtiments comme le bâtiment de la Cousinette où nous avons des problèmes de toiture, du logement communal qui souffre d’un manque d’isolation, ou bien de la voirie qui mérite toujours des soins nous devrons prévoir des interventions et donc des lignes au prochain budget.

Je dirais un mot sur un chantier très attendu par les riverains de la RD7 qui consistera à refaire la totalité de la bande de roulement. Chantier très lourd qui nécessitera la fermeture de la voie plusieurs mois.

Même si cela ne parait pas et je sais que certains d’entre vous s’impatientent, le dossier avance.

Vous le savez cet axe est une route départementale et donc sa réfection est de la compétence du Conseil Départemental. Après une première ébauche qui allait du carrefour de la route de Chez Debaud au niveau du restaurant le Claibertin, le Conseil Municipal avait demandé aux services Départemental de prolonger l’étude jusqu’au carrefour entre la RD7 et la RD103 avec la création d’un plateau ralentisseur.

Nous avons été entendus et les personnes en charge du dossier viennent de prendre RDV pour une présentation le 20 janvier prochain.

Il restera, à caler ces travaux dans l’enveloppe du Conseil Départemental qui, comme malheureusement, bien d’autres, n’est pas extensible.

De notre coté, il conviendra de faire estimer la partie à notre charge comme, les trottoirs et la dissimulation de réseaux.

N’étant ni les décideurs ni les financeurs de ce dossier, vous comprendrez que nous ayons du mal à nous engager sur des dates de réalisation mais je puis vous assurer que nous faisons notre possible pour que les travaux aboutissent.

Je tiens maintenant à dire un petit mot à l’adresse des nouveaux habitants pour leur souhaiter une parfaite intégration sur notre commune.

Je tiens également à remercier l’Équipe Municipale pour le travail accompli à la moitié de notre mandat et les encourager pour la seconde partie à venir, il reste encore du travail…

Enfin, je veux avoir une pensée pour nos concitoyens qui sont dans la souffrance, dans la peine, la solitude ou les difficultés et également avoir une attention particulière pour celles et ceux qui nous ont quittés récemment.

Je termine en vous citant un extrait d’une interview donnée le 1er janvier 1968 sur Europe 1, par le grand JACQUES BREL

Je vous souhaite de souhaiter.
Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c’est déjà vouloir.
Comme en droit pénal, l’intention vaut l’action.
Le seul fait de rêver est déjà très important.
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout, d’être vous.